Accueil > Que faisons-nous ? > Publications > Bulletins de l’IAG > Bienvenue à l’Institut Africain de la Gouvernance - Novembre 2009

Bienvenue à l’Institut Africain de la Gouvernance - Novembre 2009

Le continent africain a besoin d’un instrument qui l’aide à trouver et valoriser une perspective de gouvernance respectueuse des droits et conditions pour un développement effectif.

L’Institut Africain de la Gouvernance est le fruit d’un long processus qui a associé de nombreuses personnalités et institutions africaines et étrangères, toutes parties prenantes de la promotion d’un agenda africain de la gouvernance. L’IAG a ainsi été créé pour servir de plateforme aux dialogue et plaidoyer politiques sur la gouvernance.

Plus que jamais, le continent africain a besoin d’un instrument qui l’aide à trouver et valoriser une perspective de gouvernance respectueuse des droits et conditions pour un développement effectif.

Fruit d’une construction sociohistorique africaine et non plus calquée ou importée ;
proactive plutôt qu’uniquement réactive ; produit du croisement entre capitalisation des expériences existantes et recherche stratégique, l’IAG a pour vocation d’être cet instrument. Cette perspective africaine de la gouvernance offrira la possibilité d’une « observation » effective dans les pays africains (au triple sens de «  constatation, formulation d’un diagnostic et proposition d’ajustements tenables et à tenir en fonction des situations » selon la formule de Cheikh ANTA DIOP - 1981).

Tel est le défi qui se présente à l’IAG au moment où se renforce son installation physique et intellectuelle dans le paysage africain de la gouvernance.

Le bulletin d’information électronique de l’IAG a pour objectif d’engager le dialogue sur la gouvernance en Afrique. Outil de capitalisation de l’information, il vise à permettre l’échange d’idées et le partage d’expériences sur la gouvernance pour le développement en Afrique. En ce sens, le bulletin de l’IAG a pour ambition d’être un vecteur de création d’une communauté de pratique sur la gouvernance légitime. Ce premier numéro a la particularité d’offrir un retour sur la genèse de l’Institut et notamment sur les consultations préparatoires qui ont permis sa maturation afin de mieux préciser sa nature, sa mission et son mandat.

Voici ainsi planté le décor dans lequel s’ouvrent les discussions sur une nouvelle
perspective africaine de la gouvernance.

Publié le 10 novembre 2009

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+