Accueil > Centre de ressources > Financements structurés : Conditions pour les obligations de projets (...)

Financements structurés : Conditions pour les obligations de projets d’infrastructure dans les marchés financiers africains

Cedric Achille Mbeng Mezui
Bim Hundal
NEPAD
Regional Integration and Trade Department

Financements structurés : Conditions pour les obligations de projets d’infrastructure dans les marchés financiers africains

Cedric Achille Mbeng Mezui
Bim Hundal
NEPAD
Regional Integration and Trade Department

L’ouvrage se penche également en détails sur l’exemple d’autres marchés émergents, à l’instar du Chili, du Brésil, du Pérou et de la Malaisie, qui recourent aux émissions obligataires pour catalyser l’intérêt des investisseurs dans des projets d’infrastructures. De tels exemples peuvent inspirer les pays africains pour développer leurs propres marchés.

« Ce livre vient à point nommé, au vu de l’urgence qu’il y a à renforcer, de façon substantielle, les financements, si l’on veut répondre à l’important déficit en infrastructures en Afrique », a également indiqué Boamah.

Aujourd’hui, plusieurs pays du continent ont mis la priorité sur l’émission d’obligations destinées aux infrastructures. Nombreux sont ceux séduits par l’exemple du Kenya, qui a lancé de telles obligations, émises à la fois par le gouvernement et par des entreprises publiques comme KenGen. Le gouvernement kenyan a montré la voie en initiant des avantages fiscaux pour les investisseurs qui achètent ces obligations. Cette initiative a contribué à éveiller l’intérêt du secteur institutionnel.

Le lancement de l’ouvrage a offert l’occasion aux ministres africains des Finances et aux gouverneurs des Banques centrales d’Afrique d’étudier de quelle manière les marchés africains peuvent lever des capitaux pour financer les projets d’infrastructures, surtout sur les marchés locaux. Ils ont également discuté la contribution des décideurs et des institutions de développement au processus.

Publié le 26 avril 2013

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+