Accueil > Centre de ressources > L’Union africaine et la Crise libyenne : Remettre les pendules à (...)

L’Union africaine et la Crise libyenne : Remettre les pendules à l’heure

Lettre du Président
Numéro 1. Novembre 2011
Commission de l’Union Africaine (CUA)
La Direction de l’Information et de la Communication

Les problèmes africains ont pendant longtemps souffert soit d’un manque de couverture dans les médias grand public, soit d’une marginalisation et d’une mauvaise représentation, ou alors ont été tout simplement
passés sous silence.

Le cas de l’intervention de l’Union africaine (UA) en Libye est un exemple classique de la manière dont les efforts des Africains sont ignorés dans les actualités médiatiques ou tronqués pour cadrer avec des programmes hostiles.

La Commission a été scandalisée par les nouvelles erronées selon lesquelles les actions de l’UA en Libye auraient été motives par un désir de protéger le régime du Colonel Muammar Khadafi et que, suite à la chute de ce dernier, l’Union tardait à reconnaître les nouvelles autorités libyennes afin de forcer l’inclusion des partisans de l’ancien dirigeant libyen dans le nouveau gouvernement.

Il n’y a rien de plus éloigné de la vérité que ces allégations, qui, au contraire, vont à l’encontre des décisions prises par les organes compétents de l’UA sur la question libyenne, et aussi à l’encontre des mesures de suivi qui ont été prises par la Commission.

C’est dans ce cadre que j’ai décidé, au nom de la Commission,
d’aborder publiquement cette importante question relative à l’intervention de l’UA en Libye.

Lettre du Président , L’Union africaine et la Crise libyenne : Remettre les pendules à l’heure (pdf, 638.55 kB)

Version en portugais : Carta do Presidente (pdf, 705.39 kB)

Version en arabe : Letter From the Chairperson on the Libyan Crisis (701 kB)


Voir en ligne : Lettre du Président, L’Union africaine et la Crise libyenne : Remettre les pendules à l’heure

Publié le 16 novembre 2011

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+