Accueil > Que faisons-nous ? > Publications > Bulletins de l’IAG > La gouvernance et le leadership au centre de la réalisation de tous nouveaux (...)

La gouvernance et le leadership au centre de la réalisation de tous nouveaux OMD - Juin 2013

A trois ans de l’échéance de 2015, et au moment où s’accélère le débat sur l’agenda de développement post-2015, l’IAG estime particulièrement important de disséminer et populariser la réflexion ainsi que le dialogue opérationnel sur la position de l’Afrique quant à cette échéance afin d’éviter notamment la faiblesse d’appropriation en matière de formulation qui aura été l’un des principaux freins à la réalisation complète des indicateurs des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dans les pays Africains

La gouvernance et le leadership doivent être reconnus comme des fondements de l’élimination durable de la pauvreté, de la création d’emplois (notamment pour les jeunes) et de la transformation sociale du continent. Les deux sont des conditions préalables d’un développement durable et équitable et d’une croissance inclusive. Les deux sont au centre de tout nouvel engagement mondial mis en avant.

Alors que nous regardons à l’horizon post-2015, nous devons insister sur la nécessité pour les pays Africains d’avoir un leadership pragmatique, mettant l’accent sur les résultats. Nous devons également souligner l’obligation pour les dirigeants, les gouvernements, les institutions et les Acteurs Non Étatiques en Afrique de mettre en place une gouvernance de développement démocratique, participative, inclusive et responsable. C’est un objectif qui est enraciné dans les valeurs partagées en Afrique comme en témoignent plusieurs instruments juridiques de l’Union Africaine -notamment la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance- et dans le Mécanisme d’Évaluation par les Pairs (MAEP). C’est un objectif qui s’applique à tous les pays Africains et une condition pour la construction d’États capables et redevables, dotés d’institutions crédibles et dans lesquels l’État de Droit est garanti aux citoyens et aux autres parties prenantes En mettant la gouvernance et le leadership au cœur de l’agenda post-2015, nous ferons en sorte que le développement efficace, durable, équitable et fondé sur les droits caractérise l’avenir des pays africains dans un environnement de paix et de sécurité. Paix / sécurité et le développement sont en effet les deux faces d’une même médaille. L’une ne peut aller sans l’autre, et les deux s’entretiennent et se renforcent mutuellement.

Vous trouverez dans ce numéro de la Newsletter :

- La position Africaine commune sur l’Agenda de développement post-2015 ;

- Le document final des consultations régionales UNECA-PNUD sur le programme de développement après 2015 ;

- Le rapport du Panel de Haut Niveau -Secrétariat Général des Nations Unies de Ban Ki-Moon.

Publié le 10 juin 2013

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+