Accueil > Actualités > Upcoming News > Rapport sur la gouvernance en Afrique 2013 : Les élections et la gestion de (...)

Rapport sur la gouvernance en Afrique 2013 : Les élections et la gestion de la diversité en Afrique

Nouvelle publication à venir - Rapport sur la gouvernance en Afrique 2013 : Les élections et la gestion de la diversité en Afrique

Co-publié avec Oxford University Press, cette troisième édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (AGR III) adopte une approche thématique mettant l’accent sur les élections et la gestion de la diversité en Afrique.

Alors que l’Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspectes dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflit avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d’élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l’avenir démocratique de l’Afrique.

Ce rapport examine le défi des élections dans son interface avec la gestion de la diversité en Afrique. Le rapport retrace la généalogie des élections en Afrique ; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par lesquelles la gouvernance électorale actuelle est imposée, les différents types de régimes de gestion des élections et de leurs déficits, les systèmes électoraux par rapport à la gestion de la diversité ; la vie politique et les conflits électoraux ; l’aspect économique des élections, et les grands enjeux de la réforme politique et constitutionnelle participent à une meilleure gouvernance électorale.

Le principal message du rapport est que de nombreux pays africains doivent entreprendre des réformes électorales, institutionnelles, politiques et constitutionnelles (de divers types et degrés) pour les élections afin de promouvoir l’harmonie sociale et la cohésion politique, tout en respectant les principes démocratiques fondamentaux de gratuité, d’équité et de transparence, ce qui renforce un processus électoral crédible. Les efforts régionaux et internationaux doivent également compléter les initiatives nationales visant à améliorer la performance électorale en tant qu’instrument de gestion de la diversité et du progrès démocratique et de consolidation en Afrique.

Le rapport est conçu pour fournir une analyse complète importante de l’état de la gouvernance en Afrique et s’adresse aux spécialistes et aux étudiants des études de développement, d’études africaines, de gouvernance et de sciences politiques. En raison du rôle important que jouent les élections dans la gouvernance démocratique et la gestion politique de la société. Les recommandations devraient générer un engagement significatif entre les responsables gouvernementaux et les décideurs politiques.

Source : Commission économique pour l’Afrique

Publié le 11 août 2013

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+