Accueil > Que faisons-nous ? > Publications > Bulletins de l’IAG > Repenser la gouvernance en Afrique - Décembre 2009

Repenser la gouvernance en Afrique - Décembre 2009

Les défis à l’aube du troisième millénaire sont nombreux et multiformes. Nous devons donc redoubler de vigilance pour consolider les acquis et jeter les bases d’un ancrage solide sur le socle de la Démocratie et de la Bonne Gouvernance, conditions essentielles du développement.

L’Institut Africain de la Gouvernance a procédé le mardi 3 novembre à Dakar, au lancement de son plan d’action à travers un atelier autour du thème « Repenser la Gouvernance en Afrique  ». Un moment choisi par les partenaires institutionnels techniques et financiers, les experts, et organisations de la société civile et universitaires pour réaffirmer leur soutien à l’Institut Africain de la Gouvernance.

Le Premier Ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, qui présidait les travaux de cet atelier inaugural a estimé que « les défis à l’aube du troisième millénaire sont nombreux et multiformes. Nous devons donc redoubler de vigilance pour consolider les acquis et jeter les bases d’un ancrage solide sur le socle de la Démocratie et de la Bonne Gouvernance, conditions essentielles du développement ». Pour le Premier Ministre, l’élaboration, par les Africains et pour les Africains, de nouveaux modes de Gouvernance est le moyen de répondre plus efficacement aux défis du développement. « C’est seulement à ce prix que nous pourrons faire face aux crises et écueils qui freinent l’avancée de l’Afrique : pauvreté, insécurité alimentaire, détérioration de l’environnement, instabilité politique, conflits ethno-politiques... ».

Ces déclarations rejoignent parfaitement le point de vue de l’IAG dont la raison d’être est de produire et diffuser une vision spécifiquement africaine de la gouvernance. L’Institut Africain de la Gouvernance est ainsi lancé. A nous, peuples africains de le faire vivre !

Publié le 10 décembre 2009

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+