Accueil > Que faisons-nous ? > Publications > Bulletins de l’IAG > Sensibiliser sur la Charte africaine de la Démocratie, des Elections et de (...)

Sensibiliser sur la Charte africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance - Juin 2010

Adoptée le 30 janvier 2007, la Charte Africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance peut être vue comme un des principaux vecteurs et catalyseur de la Gouvernance de Développement en Afrique. Signée par 35 pays, elle devrait entrer en vigueur 30 jours après le dépôt de 15 instruments de ratification. Aujourd’hui ratifié par huit pays (Ethiopie, Mauritanie, Sierra Leone, Comores, Gabon, Afrique du Sud, Sao Tomé et Principe, Zambie), le texte-et ses initiateurs-attend donc davantage d’adhésion de la part de la communauté des pays africains

L’Institut a donc entrepris de contribuer à cette entreprise en menant une opération de sensibilisation dans le cadre de ses missions de dialogue et plaidoyer politique et de dissémination de l’information de référence sur la Gouvernance de Développement. A l’occasion de l’Africa Day-qui célèbre l’anniversaire de la signature des accords de l’OUA (Organisation de l’Unité Africaine), le 25 mai 1963–l’IAG a distribué des exemplaires de la charge et des documents de support à l’ensemble des Ambassadeurs et Représentants des pays Africains accrédités au Sénégal.
Plusieurs objectifs ont porté cette initiative, dont celui de contribuer au renforcement du processus de popularisation de la Charte Africaine de la Démocratie, des Élections et de la Gouvernance auprès des pays Africains via leurs plénipotentiaires et de les sensibiliser aux conditions de possibilité de son entrée en vigueur avant le sommet de l’Union Africaine de 2011. De là, découle un second objectif, celui d’appuyer la mise en œuvre d’un des enjeux de l’Agenda de gouvernance de l’Union Africaine

Publié le 10 juin 2010

Suivez nos tweets Suivez nous sur facebook Google+