Accueil > poubelle > en > Events > Press release > Souveraineté, concurrence et coopération fiscale

Souveraineté, concurrence et coopération fiscale

Le Forum africain des administrations fiscales lancé en 2009 à Kampala (Ouganda), regroupe 35 administrations fiscales de pays africains. Il organise une rencontre à Dakar avec pour thème : "Souveraineté, concurrence et coopération fiscale : les avantages et risques liés aux avantages et exonérations fiscales pour le développement économique en Afrique’’.

Les administrations fiscales des pays africains vont finaliser un traité d’assistance mutuelle et d’échange d’information pour combattre l’évasion fiscale en Afrique, au cours d’une assemblée générale de leur association, ouverte ce lundi.

Le traité, élaboré par les 21 pays membres de leur association dénommée Forum africain des Administrations fiscales (ATAF) en juillet dernier à Pretoria, doit permettre un échange de renseignements pour des contrôles fiscaux entre pays africains et à l’étranger, selon un document de travail.

Pour le secrétaire exécutif par intérim de l’ATAF, M. Wort Logan, le défi du continent africain "consiste à endiguer le fléau de la fraude et de l’évasion fiscales et les sorties de capitaux hors des économies africaines’’.

Il a souligné que les pertes fiscales "dépassent le niveau de l’aide reçue par les pays en développement’’.

Les flux des capitaux illicites, en provenance des pays en développement, "oscillent entre 500 et 800 milliards de dollars américains par an’’, a-t-il indiqué.

A l’ouverture de l’assemblée, le ministre sénégalais de l’Économie et des Finances Amadou Kane, a annoncé que le Sénégal va mettre en place "une fiscalité incitative, équitable et efficace, garante des droits et libertés du contribuable’’, avant la fin de l’année.

Publié le 26 septembre 2012